Globalcrypto.exchange ou la définition d’une stratégie d’arnaque mal ficelée

Globalcrypto.exchange ou la définition d’une stratégie d’arnaque mal ficelée

Nouvelle arnaque détectée janvier 28, 2021 22:38 aucun commentaire

Une connaissance, un proche ou un collègue vous propose de vous inscrire sur Globalcrypto.exchange ? Déclinez sa proposition et recommandez-lui de se désinscrire de cette plateforme avant qu’il ne soit trop tard. En effet, elle appartient à des individus qui ont de mauvaises intentions et qui cachent bien leur jeu. Mais, comme vous le verrez dans ce contenu, de nombreux éléments prouvent qu’il n’est pas judicieux de leur faire confiance.

Google et sa nouvelle cryptomonnaie

Pour attirer leurs interlocuteurs dans le piège qui leur est tendue sur Globalcrypto.exchange, les arnaqueurs envoient un message. « Aujourd’hui, une seule pièce de bitcoin coûte 23 000 dollars, et nombreux crient au regret ». D’un point de vue technique, la phrase n’a pas de sens. Mais ne nous attardons pas sur ce détail. Concentrons-nous plutôt sur la nouvelle que ventilent les auteurs du message.

Ils se targuent de pouvoir aider leurs clients à s’enrichir grâce à une nouvelle opportunité : la nouvelle cryptomonnaie « appelée Global Crypto lancée par Google ». Tiens, depuis quand Google prévoit-elle de lancer une cryptomonnaie ? Une recherche sur Google (justement) permet de savoir que cette information n’est pas vérifiée. Il va de soi que si le moteur de recherche avait dans l’intention de créer une cryptomonnaie, il serait le premier à en faire la promotion. Étrangement, aucun article sur le Web n’aborde le sujet.

Que faut-il en retenir ? Que la phrase des créateurs de Globalcrypto.exchange selon laquelle Google s’apprête à lancer une monnaie électronique est fausse.

Globalcrypto.exchange : clone d’une firme sans fondement

Le fait de savoir que les auteurs de Globalcrypto.exchange mentent créent des doutes à leur propos. Toutefois, reconnaissons-le, ce n’est pas suffisant pour prouver qu’ils sont des arnaqueurs. Mais il existe une solution pour éclaircir les ténèbres autour de la plateforme. Il s’agit de passer cette dernière au crible et de déceler ses lacunes.

Le site avance être la propriété de Global Trading Exchange, une société qui serait basée à Londres. Faux ! Aucune firme ayant cette raison sociale ne figure dans le registre des entreprises reconnues par la Financial Conduct Authority.

Par contre, l’autorité reconnait l’existence de Global Trade Exchange Limited. Et c’est l’identité de cette firme que les créateurs de Globalcrypto.exchange essaient de cloner. Malheureusement pour eux, la FCA déconseille de s’offrir les services financiers de la société, car elle n’est pas enregistrée. Les escrocs clonent l’identité d’une firme qui, elle-même, a perdu ses fondements. Que c’est triste ! Ils auraient dû ruser davantage.

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy
Marc est Issu d’une formation économique, impliqué dans les opérations caritatives menées par le Rotary International à Sofia. Il accompagne depuis plus de 7 ans des victimes d'escroqueries financieres.

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
logo Check&Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

logo balance ton escroc
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter