Commercewealth.com pris à son propre jeu par le régulateur londonien

Commercewealth.com pris à son propre jeu par le régulateur londonien

Nouvelle arnaque détectée juin 12, 2021 00:41 commentaires

Pour une partie des épargnants français, Commercewealth.com est un site crédible, d’autant qu’il donne tous les renseignements qu’il faut sur la société à laquelle il appartient. Mais pour d’autres investisseurs, cette plateforme constitue une arnaque. De ce fait, toute invitation à y faire du trading ne serait que l’œuvre de vils arnaqueurs. Qu’en est-il réellement ? Doit-on ou peut-on faire confiance aux personnes qui gèrent le site ? Sont-elles vraiment fiables ?

Que dit le Whois de Commercewealth.com ?

Dans le cadre de la rédaction de cet article, nous avons dû revoir nos méthodes habituelles. Elles ne se sont pas avérées efficaces pour savoir si le site est une arnaque ou pas. Par exemple, habituellement, nous vérifions l’existence des mentions légales sur le site à étudier. Lorsqu’elles sont absentes, automatiquement, on considère que les chances que la plateforme soit fausse sont tout au moins de 80 %. Mais lorsque ces mentions sont présentes, il faut revoir la stratégie, et c’est le cas avec Commercewealth.com.

Nous avons consulté le Whois du site. Ici aussi, nous sommes obligés de revoir notre discours. En effet, nous disons d’habitude qu’une plateforme dont la durée de vie est d’un an a des chances d’être une arnaque. Mais dans le cas de Commercewealth.com, le site n’a pas une durée de vie d’un an. Créé le 1er mai 2000, son domaine expire le 1er mai 2023. C’est dire qu’il a une certaine ancienneté qui lui donne l’air d’être crédible. Mais l’est-il pour autant ?

Le Whois de Commercewealth.com.
Le Whois de Commercewealth.com.

Plutôt que de se concentrer uniquement sur la date d’expiration du domaine du site, nous avons aussi pris en compte le nom sous lequel il est enregistré. Il s’avère que ce nom ne correspond ni d’Adam ni d’Ève à celui de la firme à laquelle est supposée appartenir la plateforme. En fait, le nom est un mystère. Tout ce qu’on peut lire, c’est « retenu à des fins de confidentialité ». C’est étrange, très étrange pour un site d’une « entreprise mondiale classée 5 étoiles » qui met « tout en œuvre pour enrichir [notre] expérience du trading ».

Saint Vincent et les Grenadines

Après l’inspection du Whois de Commercewealth.com, nous avons dirigé notre attention vers l’enregistrement de CommerceWealth auprès des régulateurs. Selon le site, la société est enregistrée par le régulateur des îles Saint Vincent et les Grenadines sous le numéro 25880BC2020. Soit ! Mais cela ne nous convainc pas pour autant. Pourquoi ? Parce que le nombre de sites d’arnaque dont les entreprises sont basées sur ces îles est considérable.

Si les îles Saint Vincent et les Grenadines sont aujourd’hui connues pour être le repère des arnaqueurs, c’est d’abord en raison de la porosité des normes relatives au suivi des entreprises. De nombreux faussaires y créent de fausses entreprises puis brandissent les numéros d’enregistrement devant les épargnants. De cette façon, ils réussissent à déjouer leur vigilance. Les exemples des faux sites de ces individus sont légion. En voici quelques-uns : Galore.pro, Lucrum.pro, 24trading.co.

Forcément, dans ce contexte, pour que CommerceWealth puisse avoir un caractère vraiment crédible, il devrait être approuvé par un autre régulateur. Mais visiblement, ce n’est pas le cas. Par exemple, la FCA ne reconnait plus la société. Elle déconseille activement d’entrer en collaboration avec les individus qui gèrent le site Commercewealth.com. « Si vous entrez en négociation avec une firme non autorisée, vous bénéficierez de peu de protection si les choses tournent mal », avertit le régulateur.

Sur son site internet, la FCA avertit que CommerceWealth (et les autres variantes de son nom) n’est pas autorisée à proposer des servies financiers. CommerceWealth.com est-il encore fiable ?
Sur son site internet, la FCA avertit que CommerceWealth (et les autres variantes de son nom) n’est pas autorisée à proposer des servies financiers. CommerceWealth.com est-il encore fiable ?

Que retenir ?

Avant la rédaction de cet article, un de nos lecteurs nous a envoyé un contrat qu’il a conclu avec CommerceWealth. Le contrat semble en tout point crédible et fiable. Il est bien renseigné – les informations sur la société sont bien présentes – et les termes et conditions du contrat sont bien détaillés.

Toutefois, nous déconseillons vivement à notre lecteur et, par extension, à tous les internautes de s’offrir les services de cette entité. Pourquoi ? D’abord, parce que le régulateur londonien ne la reconnait pas comme une société accréditée. Et ensuite parce que la société serait basée sur les îles Saint Vincent et les Grenadines. Or, ces îles ont très mauvaise réputation dans le monde de la finance, surtout en matière d’investissement en ligne.

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy
Marc est Issu d’une formation économique, impliqué dans les opérations caritatives menées par le Rotary International à Sofia. Il accompagne depuis plus de 7 ans des victimes d'escroqueries financieres.

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

  • Chevallier le 13 juillet 2021 at 7 h 38 min Répondre

    Ils m’ont fait faire une plus-value de 6.500€ mais ne veulent pas me rendre mon argent même après paiement de 1.300€ d’impôts locaux (20%).

  • […] Dans le monde de la finance, ces îles ont une mauvaise réputation. Elles constituent le berceau des arnaqueurs. Ces derniers aiment s’y donner rendez-vous dans le but de se raconter leurs exploits. Plus sérieusement, disons qu’en raison de la faible vigilance des autorités de surveillance des marchés financiers, les escrocs créent de fausses entreprises offshores et établissent leurs adresses dans les îles Saint-Vincent et les Grenadines. […]

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
logo Check&Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

logo balance ton escroc
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter