Byblos-holding.com : les arnaqueurs usurpent l’identité de Byblos Invest Holding S.A

Byblos-holding.com : les escrocs usurpent l’identité de Byblos Invest Holding S.A

Nouvelle arnaque détectée janvier 14, 2021 14:09 aucun commentaire

Rusés qu’ils sont, les arnaqueurs utilisent toutes les méthodes pour attirer leurs interlocuteurs dans leur piège. C’est ainsi qu’une certaine Bass Victoria, se présentant comme un gestionnaire de patrimoine de Byblos Invest, prétend qu’elle a deux options à proposer à ses clients. Elle les aiderait à s’enrichir, tout en les orientant vers Byblos-holding.com.

Première option : créer un compte à terme de 3 mois dans des banques situées au Portugal, au Luxembourg et en Belgique. Deuxième option : investir dans le secteur de l’électricité. Pour convaincre ses clients, Bass Victoria ne manque pas d’arguments. Mais attention, il faut se méfier de sa proposition, car elle constitue une arnaque.

Site réservé

Sur Byblos-holding.com, on ne voit presque rien. En fait, le site est réservé. Il faut avoir les identifiants auprès de Bass Victoria pour se rendre sur l’interface de la plateforme. Malheureusement, nous ne les avons pas eus. Pour autant, nous sommes convaincus que le site est douteux. Le fait qu’il soit accessible à une catégorie réservée de personnes constitue déjà une preuve de la mauvaise foi de ses responsables. Aucune entreprise crédible ne crée un site pour le rendre ensuite secret.

En vérité, les responsables de la plateforme veulent procéder à une manipulation de mentalité. Ils veulent donner l’illusion au client qu’il a une chance inouïe de pouvoir gagner de l’argent sur Byblos-holding.com. Donc, leur but est de l’isoler de ses proches pour mieux le déplumer.

Usurpation d’identité selon la CSSF

En effectuant nos recherches, on a découvert dans le registre de commerce et des sociétés du Luxembourg l’existence de Byblos Invest Holding S.A. Et, puisque Byblos-holding.com semble être le site de l’entreprise, on peut croire que cette dernière le pilote. Mais ce n’est pas vrai. En effet, la firme a été immatriculée en 1980. Le site, lui, a été lancé en 2020, soit 40 ans d’écart. La société n’a en principe aucune raison d’attendre 40 années après sa création pour lancer un site internet. Dès lors, la piste de l’usurpation d’identité devient envisageable.

Dans un communiqué en date du 27 novembre 2020, la CSSF a mis en garde les épargnants contre le risque de se faire arnaquer sur Byblos-holding.com. Le régulateur confirme que ce site constitue un clone de l’identité de Byblos Invest Holding S.A. Nous vous prions de l’éviter.

Le communiqué de la CSSF à propos de Byblos-holdin.com.

Le communiqué de la CSSF à propos de Byblos-holdin.com
Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy
Marc est Issu d’une formation économique, impliqué dans les opérations caritatives menées par le Rotary International à Sofia. Il accompagne depuis plus de 7 ans des victimes d'escroqueries financieres.

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
logo Check&Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter