Accueil
+33 9 77 218 278
abinance.com ou v.wilson@abinance.com : des adresses à éviter | brokerdefense
Résoudre un litige | Arnaque et trading en ligne | Broker Defense

Abinance.com ou V.wilson@abinance.com : Des adresses à éviter

Nouvelle arnaque détectée septembre 24, 2021 12:20     Temps de lecture: 3 min commentaire

Abinance.com est un site internet qui ne fonctionne plus. Pour cause, les critiques à son encontre ont été nombreuses. Chaque jour, des victimes de l’arnaque mise en place par ses créateurs relataient leur expérience sur les réseaux sociaux et sur les forums. Ayant compris que leur activité est devenue très risquée, les arnaqueurs ont simplement décidé de supprimer le site.

Sur la liste noire de la FCA

Comment faut-il procéder lorsque vous êtes invité à effectuer un investissement sur une plateforme ? La première chose à faire est de vérifier si le site est légal ou non. Pour y parvenir, le mieux est de consulter la liste noire des régulateurs. Si la plateforme s’y trouve, il est clair et évident qu’elle est à fuir. Mais attention, ce n’est pas parce qu’un site ne figure par sur une liste noire qu’il est forcément digne de confiance.

Heureusement, dans le cas de Abinance.com, les choses sont encore plus simples. En effet, le site est sur la liste noire de la Financial Conduct Authority (FCA). À partir de ce moment, l’autorité de régulation met en garde les épargnants contre le site, car ils risquent de s’y faire escroquer.

Témoignage d’une victime

Selon les informations dont nous disposons, la technique des arnaqueurs de Abinance.com consiste à démarcher les clients via WhatsApp. Ils leur parlent des avantages du trading et des gains qu’ils pourraient générer. Une fois que l’épargnant est informé par rapport à l’excellente rentabilité proposée, il est désireux de procéder à son premier investissement.

Malheureusement, plusieurs personnes sont déjà tombées dans le piège des escrocs derrière Abinance.com. L’une d’elles a publié son témoignage en indiquant que son père a été approché par des individus qui l’ont invité à gagner beaucoup d’argent grâce à un investissement. Mais une fois que le placement d’argent a été fait, les individus se sont volatilisés dans la nature.

Vivienne Wilson, l’escroc

Vivienne Wilson. C’est le nom que s’est donné celui qui se cache derrière Abinance.com. Sous cette identité, il prétend être un professionnel de la gestion de patrimoine et un véritable soutien pour les investisseurs. Son adresse mail v.wilson@abinance.com donne l’illusion d’être digne de confiance. Toutefois, ce n’est qu’une illusion, d’autant que le site sur lequel elle est basée est fictif. En vérité, ce n’est pas nouveau. Des arnaqueurs qui créent de fausses adresses mail pour arnaquer des clients, nous en connaissons des centaines.

Les coordonnées qu’utilise Vivienne Wilson.
Les coordonnées qu’utilise Vivienne Wilson.


Broker Defense : service d'aide juridique à la récupération Victime de fraude?

Broker Defense vous assiste dans votre démarche légale pour récupérer votre argent. Il existe des solutions juridiques pour récupérer votre argent perdu dans une arnaque financière.

Si vous avez perdu votre argent après avoir investi dans un site frauduleux nous vous invitons à nous contacter sur notre page de Demande d’assistance.

Grâce à notre collectif d’avocats et de juristes en France et en Europe nous luttons contre l’arnaque financière sous toutes ses formes depuis 2014.

Broker Defense est un réseau d’experts spécialisés dans l’assistance aux victimes de fraude en ligne sur des sites de trading et de cryptomonnaie.

En cas de doutes sur une situation de fraude ou une perte suspicieuse d’argent, contactez-nous afin de recevoir l’expertise et les conseils de nos équipes : +33 9 77 218 278

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter