rdf-investissement.com clone l’identité de rdf investissement | brokerdefense
Résoudre un litige | Arnaque et trading en ligne | Broker Defense

Rdf-investissement.com clone l’identité de RDF Investissement

Nouvelle arnaque détectée août 9, 2021 23:42 aucun commentaire

En collaborant avec les experts de RDF Investissement qui démarchent les épargnants pour Rdf-investissement.com, ces derniers auraient la possibilité de renforcer leur patrimoine. Ils obtiendraient des revenus considérables grâce à leurs investissements et bénéficieraient aussi d’un suivi. Cependant, laissez-nous vous le dire : ce site est dirigé par des individus mal intentionnés.

Les fautes et l’absence des mentions légales

Tout a commencé par une série de fautes d’orthographe observées sur Rdf-investissement.com. Prenons un exemple. « Aujourd’hui, RDF compte plus de 250 gestionnaires, pour un volume d’opérations quotidiennes avoisinnant les 8000 transactions, et un portefeuille d’actifs en gestion dépassant les 900M€ » (sic). Dans ce passage, remarquez la faute au niveau de ‘’avoisinant’’. En principe, pour un site qui est censé être la propriété d’une entreprise légale et fiable, les fautes d’orthographe ou de conjugaison sont à éviter.

Rdf-investissement.com ne nous donne pas vraiment l’impression d’être le site d’une grande entreprise. Pourquoi ? En dehors des fautes d’orthographe – elles figurent sur presque toutes les pages de la plateforme – nous avons remarqué l’absence de mentions légales. Or, comme nous avons l’habitude de le dire dans nos articles, ces mentions sont très importantes, car elles permettent de définir un cadre légal à l’activité de l’entreprise qui gère le site.

Richard de Faroles n’existe pas

Quand il présente l’entreprise à laquelle il appartiendrait, Rdf-investissement.com fait référence à un certain Richard de Faroles. Richard serait un professionnel en matière de gestion de patrimoine.

« Au terme d’une première partie de carrière riche en performances et succès, il a décider de fonder RDF dans l’idée de mettre à disposition ses savoirs-faire à des professionnels comme des particuliers » (sic), lit-on sur la plateforme. Nous vous parlions des fautes d’orthographe. En avez-vous à nouveau repéré dans ce passage ?

Richard de Faroles, le supposé PDG de RDF Investissement. Source : Rdf-investissement.com.
Richard de Faroles, le supposé PDG de RDF Investissement. Source : Rdf-investissement.com.

Richard de Faroles ne semble pas exister. En effet, quand on mène une recherche sur Google à son propos, il est surprenant qu’aucun article ne fasse sa promotion. D’ailleurs, sur le milliard de sites qui existe sur le moteur de recherche, il n’y a que Rdf-investissement.com qui parle de ce monsieur. Et pourtant, il serait un grand du monde de la gestion de patrimoine.

Le mystère du WHOIS de Rdf-investissement.com

Si Richard de Faroles est une invention des arnaqueurs, peut-on en dire autant de la société RDF Investissement ? Pas vraiment ! L’entreprise existe bel et bien et elle se trouve au Luxembourg. Elle est même enregistrée sous le numéro B150560.

Toutefois, tout porte à croire que ce n’est pas la société qui est derrière Rdf-investissement.com. Il suffit de consulter le WHOIS de la plateforme pour le savoir. Il a été anonymisé, ce qui signifie que les propriétaires du site ne souhaitent pas que leur identité soit dévoilée aux utilisateurs de la plateforme. Par ailleurs, il convient de souligner que le site a une durée de vie d’un an, un peu comme Alpsmarkets.com qui est, lui aussi, un site d’arnaque. Alors, quelle est la conclusion ? Rdf-investissement.com est une plateforme créée pour les besoins d’arnaque de vils individus.

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter