Julie Kros commet une erreur en indexant Management-n26.com

Management-n26.com : Julie Kros commet une erreur

Nouvelle arnaque détectée juillet 18, 2021 20:10 aucun commentaire

Au nom de la célèbre banque allemande N26, une certaine Julie Kros démarche les épargnants français. Elle utilise à cet effet une adresse mail atypique : j.kros@management-n26.com. Avec une telle configuration pour son adresse, elle a tous les pouvoirs pour brouiller les pistes et faire croire qu’elle est vraiment une employée de la banque. Pourtant, il y a plusieurs raisons qui prouvent que Julie Kros n’est pas une personne digne de confiance. Passons-les en revue.

Voler l’identité de la véritable banque N26

La banque en ligne allemande proposerait à ses clients des offres d’épargne pour leur permettre de diversifier leurs sources de revenus et d’avoir plus d’argent. C’est le mensonge que vend fièrement l’arnaqueur caché derrière le compte de Julie Kros. Pourquoi en sommes-nous convaincus ?

D’abord, parce que le site Management-n26.com auquel est reliée son adresse mail est fictif. En effet, quand on insère cette adresse dans la barre d’un navigateur web, on ne voit rien. Le site n’existe tout simplement pas. Mais quel intérêt la supposée Julie Kros a-t-elle à utiliser un site qui ne fonctionne pas ? Eh bien, c’est simple. Ce site sert de couverture.

La deuxième raison pour laquelle nous savons que c’est un arnaqueur qui a lancé la plateforme, c’est que la banque allemande N26 existe. Cependant, son site internet n’a pas la même adresse que celle que propose Julie Kros. La plateforme web de la banque est n26.com. Par conséquent, ce qu’il nous faut retenir, c’est que Management-n26.com n’existe que dans le but de voler l’identité de la véritable banque.

Management-n26.com, une arnaque qui ne surprend pas

Nous nous sommes prêtés au jeu de l’arnaqueur qui se fait passer pour un responsable de N26 en analysant le WHOIS de Management-n26.com. Cette démarche permet de mettre en évidence plusieurs points d’ombre :

  • Le nom du propriétaire de la plateforme est masqué, ce qui suggère qu’il ne souhaite pas qu’on puisse connaitre son identité ;
  • Le site a été créé le 31 mai 2021 : il est bien trop jeune pour être la propriété de la banque allemande N26 qui, elle, existe depuis des années.
Le WHOIS de Management-n26.com révèle que le site appartient à des arnaqueurs.
Le WHOIS de Management-n26.com révèle que le site appartient à des arnaqueurs.

En vérité, nous ne sommes pas surpris de découvrir que Management-n26.com est un site d’arnaque. Pour cause, ce n’est pas la première fois que nous avons affaire à une arnaque établie à partir d’une adresse mail dans le style prenom.nom@nomdedomaine.com. Dans l’un de nos précédents articles, nous parlions déjà de ce type d’arnaque.

Nos recommandations pour éviter les escrocs

Nous n’avons qu’une seule recommandation à vous faire : soyez toujours prudent sur Internet. Par ailleurs, ne vous laissez pas embobiner par les offres trop belles pour être vraies. Fuyez systématiquement les prétendus gestionnaires de fonds, dont l’identité n’est pas claire. Enfin, faites le maximum de recherches sur un site internet avant de vous décider à y investir.

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy
Marc est Issu d’une formation économique, impliqué dans les opérations caritatives menées par le Rotary International à Sofia. Il accompagne depuis plus de 7 ans des victimes d'escroqueries financieres.

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
logo Check&Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

logo balance ton escroc
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter