Avis sur Fr.grandcapital.net : un faux certificat qui laisse des traces

Avis sur Fr.grandcapital.net : un faux certificat qui laisse des traces

Nouvelle arnaque détectée février 3, 2021 16:04 aucun commentaire

C’est à une stratégie sordide que se sont livrés les individus qui ont créé le site Fr.grandcapital.net. Ils donnent l’impression qu’il appartient à la société Grand Capital qui existe légalement et qui est un broker. Mais en réalité, il s’agit d’une usurpation d’identité. Ce qui est amusant, c’est que ce sont les escrocs eux-mêmes qui en donnent la preuve.

Le faux certificat qui essaie de reproduire le vrai certificat

Quand on parcourt Fr.grandcapital.net, on est forcé d’admettre que le site est bien élaboré. Il comporte de nombreuses pages et des informations variées. Cela ne suffit cependant pas pour lui donner du crédit, d’autant qu’il comporte de multiples fautes.

Parce qu’ils veulent créer l’illusion que leur site inventé est fiable, ils y ont intégré un supposé certificat délivré par la Financial Commission pour Grand Capital. « A partir de 2018, Grand Capital est classée en catégorie A : le niveau plus haut de l’intégrité de courtier », lit-on sur la plateforme. Curieusement, le certificat ne confirme pas une telle information.

Dans leur stratégie, les arnaqueurs ont commis une faute. Pour faire croire qu’ils n’ont rien à cacher, ils ont intégré sur leur plateforme un lien hypertexte vers la page de la Financial Commission qui porte sur Grand Capital. Mais sur cette page, on découvre que selon l’institution, le site de la société, c’est Grandcapital.net.

Le faux certificat qui apparait sur le site Fr.grandcapital.net.

Par ailleurs, voici le vrai certificat :

Le vrai certificat présent sur le site de la Financial Commission.

Le WHOIS du site et l’AMF confirment nos soupçons

De toute évidence, sur Fr.grandcapital.net, des arnaqueurs s’amusent à usurper l’identité de la firme Grand Capital. La preuve, le WHOIS de la plateforme est anonyme. En clair, on ne peut pas savoir qui se cache derrière le site. Si celui-ci appartenait vraiment à la société, sans doute qu’il n’aurait pas un serveur anonyme.

En outre, le site apparait sur une liste noire. Il s’agit de la liste éditée par l’Autorité des marchés financiers. L’AMF y répertorie les plateformes qu’il faut éviter lorsqu’on souhaite faire du trading ou faire un investissement en ligne.

Marc Bouzy

Cet article a été écrit par Marc Bouzy
Marc est Issu d’une formation économique, impliqué dans les opérations caritatives menées par le Rotary International à Sofia. Il accompagne depuis plus de 7 ans des victimes d'escroqueries financieres.

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

symbole de la justice
  • Virement sur des comptes bancaires étrangers
  • Transfert via des processeurs de paiement
  • Manipulation
  • Abus de confiance
logo Check&Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

logo balance ton escroc
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter